Aide au chauffe-eau solaire individuel

Energie

29/08/2012

Lancement d'un appel à manifestations d'intérêt (AMI) pour les organismes financiers pour l'aide à  l'acquisition d'un chauffe-eau solaire par les particuliers (CESI)
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie souhaite poursuivre son action pour développer la filière chauffe-eau solaire.
Dans cet objectif, un appel à manifestations d'intérêt (AMI) vient d'être lancé à l'attention des organismes financiers.

Les propositions permettront de fixer le nouveau cadre d'acquisition du chauffe-eau solaire individuel (dépôt des candidatures le 12 septembre au plus tard).
La gestion de cet AMI a été confiée à la Direction de l'Industrie, des Mines et de l'Energie (DIMENC) au travers du Fonds de Concours pour la Maîtrise de l'Energie (FCME).
Cet AMI fait suite au 1er appel à manifestations d'intérêt lancé à l'attention des fournisseurs de chauffe-eau solaires clôturé le 22 août dernier.
La Nouvelle-Calédonie souhaite maintenir un dispositif d'aide aux chauffe-eau solaires sur plusieurs années. Pour cela un accord cadre sera établi entre le gouvernement et les organismes financiers retenus.

Pour cette année, une première enveloppe de 30 millions de francs sera attribuée, celle-ci sera renouvelée a minima sur la durée de l'accord cadre (trois ans).
Le programme permettra aux particuliers de bénéficier de mensualités de remboursement sans frais pour une durée de 5 ans.
Bien que le chauffe-eau solaire soit un système dont la rentabilité n'est plus à prouver, le recours à ce système pour la production de l'eau chaude sanitaire a beaucoup de mal à se généraliser dans le résidentiel calédonien.

Le problème réside dans le coût d'investissement du chauffe-eau. Jusqu'ici les dispositifs d'aide (prime de 40 000 F CPP, et prêt à taux zéro de la BNC) n'ont conduit qu'à des résultats mitigés pour diverses raisons.