Appel à manifestations d'intérêt pour les distributeurs d'électroménagers

Energie

10/09/2012

Lancement d'un appel à manifestations d'intérêt pour les distributeurs d'électroménagers
Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie souhaite mettre en oeuvre un dispositif d'aide pour favoriser l'achat d'équipements électroménagers performants.
Dans cet objectif, un appel à manifestations d'intérêt (AMI) va être lancé à l'attention des distributeurs.

Les propositions permettront de fixer le cadre de l'aide à l'acquisition d'équipements performants pour les particuliers (dépôt des candidatures le 10 octobre au plus tard).
La gestion de cet AMI a été confiée à la Direction de l'Industrie, des Mines et de l'Energie (DIMENC) au travers du Fonds de Concours pour la Maîtrise de l'Energie (FCME).
Cet AMI fait suite aux travaux conduits au cours des derniers mois sur la mise en place d'une étiquette énergétique calédonienne (1).
Le 5 décembre 2011, une phase de test de l'étiquette calédonienne a été lancée en collaboration avec les distributeurs. 
La Nouvelle-Calédonie souhaite maintenir un dispositif d'aide à l'acquisition d'équipements électroménagers sur plusieurs années. Pour cela un accord cadre sera établi entre le gouvernement et les distributeurs retenus.

Pour cette année, une première enveloppe de 30 millions de francs sera attribuée, celle-ci sera renouvelée a minima sur la durée de l'accord cadre (trois ans).

Le programme permettra aux particuliers de bénéficier d'une réduction (dit "chèque vert") lors de l'achat d'un équipement électroménager performant (réfrigérateur et lave-linge de classe verte de l'étiquette énergétique calédonienne).
Bien que l'offre des équipements électroménagers sur le marché calédonien soit complète, diversité des produits aussi bien d'un point de vue technique qu'énergétique, le problème réside dans le coût d'investissement des équipements.
On constate généralement que les modèles les plus performants sur le plan énergétique sont les plus coûteux. 
Or les ménages les plus modestes font régulièrement le choix d'équipements peu chers mais dont la consommation énergétique se répercute directement sur la facture électrique, reportant ainsi les charges liées à l'énergie.

(1) élaboration d'un outil de calcul permettant de définir le passage d’une norme d'efficacité énergétique (européenne, australienne et chinoise) vers une référence calédonienne