Consultation publique portant sur le projet de modification de la programmation pluriannuelle des investissements de production électrique (PPI)

Consultation publique portant sur le projet de modification de la programmation pluriannuelle des investissements de production électrique (PPI)

Le gouvernement vient d'autoriser l’exploitation de sept nouveaux projets de centrales photovoltaïques sur la Grande-Terre. Avec ces sept projets, l’objectif de développement à 2020 réservé à la filière photovoltaïque est donc une nouvelle atteint. Pour ne pas ralentir le développement de cette filière, le projet d’arrêté ci-joint propose de réajuster à la hausse l’objectif réservé à la filière photovoltaïque.

Conformément aux dispositions de l’article 4 de la délibération n° 195 du 5 mars 2012 relative au système électrique de la Nouvelle-Calédonie, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie informe le public qu’il lance une consultation publique sur le projet d’arrêté portant modification de l’arrêté n° 2016-1931/GNC du 13 septembre 2016 relatif à la programmation pluriannuelle des investissements de production électrique de la Nouvelle-Calédonie sur la période 2016 à 2030.

La consultation publique est ouverte du 22 juillet 2019 au 4 septembre 2019 inclus.

Sont à votre disposition le projet d’arrêté objet de la présente consultation.

Ce projet d’arrêté apporte les modifications suivantes :

Augmenter de 28 MWc la puissance des installations photovoltaïques à autoriser par la gouvernement 

  • + 20 MWc concernant des installations photovoltaïques localisées sur le Grande Terre sur des terres coutumières ;
  • + 3 MWc concernant des installations photovoltaïques sur toiture de puissance comprise entre 36 et 250 kWc inclusivement avec revente totale au réseau ;
  • + 5 MWc concernant un projet de centrale photovoltaïque sans stockage localisée sur la grande terre et présentant un caractère innovant.

De plus, le projet d’arrêté pour les installations photovoltaïques sur toiture, individuels ou collectifs, de puissance unitaire comprise entre 36 et 250 kWc inclusivement, qui sont en autoconsommation et dont l’excédent d’électricité non autoconsommée est injectée sur le réseau, ne sont pas soumis à une limitation de développement 

Dans la droite ligne du schéma pour la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie (STENC) la programmation pluriannuelle des investissements de production électrique traduit les volontés d’investissement et de développement des filières énergétiques sur la période 2016 à 2030.

Formulaire de consultation