L'histoire Géologique de la Nouvelle-Calédonie

Présentaton

L'archipel néo-calédonien s'insère dans une zone complexe composée de bassins océaniques ou à croûte continentale amincie, de lanières continentales en grande partie immergées et de chaînes ou d'arcs volcaniques qui s'organisent entre le domaine continental australien à l'Est et le vaste domaine océanique du Pacifique à l'Ouest (Kroenke, 1984; Schellart, 2006). Les bassins se sont ouverts dès le Crétacé inférieur à l'aplomb d'une vaste zone de subduction à pendage ouest, aujourd'hui disparue, qui s'est propagée vers l'Est et le NE, entraînant la fragmentation de la marge Est gondwanienne.


Carte structurale du SO Pacifique

Contexte géodynamique

  • La mer de Tasman est un bassin océanique profond ouvert en éventail depuis le Crétacé supérieur jusqu'au Paléocène supérieur, imposant un mouvement de rotation antihoraire de l'ensemble situé plus à l'est et entraînant son isolement (Gaina et al., 1998; Hayes Dennis & Ringis, 1973).
  • La ride de Lord Howe est un ensemble continental submergé (Klingelhoefer et al., 2007). Deux forages DSDP y ont recoupés des sédiments du Crétacé au Paléocène comparables à ceux de Nouvelle-Calédonie et de Nouvelle-Zélande. L'ensemble est recoupé par plusieurs alignements NS de volcans intraplaques (dont la chaîne des Chesterfield) résultants d'une activité volcanique de point chaud depuis l'Eocène terminal (Missègue & Collot, 1987). A l’Ouest de la ride se trouve le bassin de Middleton à croûte continentale amincie et la ride de Dampier de nature continentale (Jongsma & Mutter, 1978; McDougall et al., 1981).

  • Le bassin de Fairway possède une croûte continentale amincie qui se connecte vers le Sud avec le bassin d'Aotea en Nouvelle-Zélande (Collot et al., 2009; Klingelhoefer et al., 2007).

  • La ride de Fairway est de nature continentale, enfouie sous les sédiments par endroits, qui sépare le bassin de Fairway du bassin de Nouvelle-Calédonie et se connecte vers le Sud avec la ride de Norfolk ouest (Collot et al., 2009; Exon et al., 2007).

  • Le bassin de Nouvelle-Calédonie repose sur une croûte continentale très amincie au droit de la Nouvelle-Calédonie (Klingelhoefer et al., 2007) et présente la structure dissymétrique d'un bassin d'avant pays penté vers le NE avec une couverture sédimentaire atteignant par endroit 6 km d'épaisseur. Cette structure est mise en relation avec la subduction éocène connue sur la Grande-Terre de Nouvelle-Calédonie (Collot et al., 2008). Plus au Sud, le bassin présente une croûte de type océanique en même temps que la couverture sédimentaire s'amenuise (Lafoy et al., 2005).

  • La ride de Norfolk qui porte la Grande-Terre de Nouvelle-Calédonie et se raccorde vers le Sud à la masse continentale de Nouvelle-Zélande, est une lanière continentale, immergée pour l'essentiel.

  • Le bassin sud Loyauté présente un épais recouvrement sédimentaire (jusqu'à 8 km d'épaisseur) reposant sur une croûte océanique qui se raccorde aux nappes ophiolitiques obductées sur la Grande-Terre (Collot et al., 1987). Le bassin s'est ouvert de manière synchrone avec celui de la mer de Tasman.

  • La ride des Loyauté se prolonge vers le Nord dans la zone d'Entrecasteaux au prix d'une virgation importante et vers le Sud dans la ride des Trois Rois par l'intermédiaire de la fracture de Cook(Kroenke & Eade, 1982). C'est un domaine mal connu, constituée d'un alignement d'édifices volcaniques, recouvert par des formations récifales. Cependant, si l'on prend en compte son lien possible vers le Nord avec la ride d'Entrecasteaux (où dans le guyot Bougainville des andésites d'âge Eocène ont été forées; Collot et al., 1992) et sa continuité vers le Sud avec la ride des Trois Rois (où des shoshonites éocènes ont été draguées; Bernardel et al., 2003; Mortimer, 1998) la ride des Loyauté est majoritairement considérée dans la littérature comme un arc insulaire volcanique éocène, en cohérence avec la géologie de la Grande-Terre de Nouvelle-Calédonie.

  • Le bassin nord-Loyauté et le bassin sud-Fidjien sont de nature océanique, arrière arc, ouverts selon les auteurs entre l'Eocène et le Miocène (Herzer et al., 2009; Maillet et al., 1983; Sdrolias et al. 2003, Mortimer et al. 2007).

  • La fosse et l'arc volcanique du Vanuatu marquent l'une des deux limites actuelles convergentes actives entre plaque pacifique et australienne. La subduction qui remonte au Miocène est à plongement est contrairement à la logique d'ensemble de la marge ouest pacifique.

  • Le bassin nord-Fidjien est apparu il y a environ 10 Ma à l'arrière de la subduction des Nouvelles-Hébrides (Malahoff et al., 1982; Pelletier et al., 1993). Avec plus de 4000 km de frontières divergentes actives (dorsales en étoiles et transformantes) dans un triangle de seulement 1500 km de côté, c'est une des zone d'expansion les plus actives du globe et un des plus haut points du géoïde (Malahoff & Larue, 1979), qui suppose l'existence d'une anomalie thermique de grande étendue du manteau sous jacent.

  • Le linéament du Vitiaz (Pelletier & Auzende, 1996) représente les restes d'un système arc-fosse, à plongement sud, crétacé supérieur - paléogène, aujourd'hui inactif qui aurait donné naissance à une partie des bassins marginaux les plus anciens du Pacifique sud-ouest. Le fonctionnement de cet arc aurait été bloqué par l'arrivée du plateau océanique d'Otong Java, relayé alors par celui des Nouvelles-Hébrides de vergence opposée.

Si l'on fait exception des Chestefield, atolls en partie édifiés sur des volcans intra-océaniques et de Mattew et Hunter, volcans situés sur l’extrémité sud de l’arc insulaire du Vanuatu, le territoire de la Nouvelle-Calédonie émerge dans cet ensemble sur les deux rides parallèles de Norfolk et des Loyauté, séparées par une centaine de kilomètres.

La Ride des Loyauté

Les îles qui émergent de la ride des Loyauté correspondent à d'anciens atolls construits sur un alignement d'édifices volcaniques. Les rares dragages sur les flancs de la ride ont remonté des formations volcaniques ou sédimentaires d'âge Oligocène moyen à Miocène inférieur (Pelletier, 2006). Deux minuscules pointements volcaniques sont connus sur l'île de Maré, correspondant à des basaltes alcalins OIB de type point chaud, datés du Miocène supérieur (9-11 Ma, Baubron et al., 1976). Les calcaires récifaux ou à rhodolites les plus anciens sont datés du Miocène moyen (14 - 15 Ma, Maurizot & Lafoy, 2003) et sont contemporains du même type de volcanisme. La construction des atolls s'est poursuivie jusqu'à l'Holocène.

Deux hypothèses sont avancées:

  1. La ride correspondrait à un ancien arc insulaire volcanique intra-océanique d'âge éocène, contemporain de la subduction  vers le NE et du fonctionnement de la zone de convergence observée à la même époque au niveau de la Grande-Terre, réaffecté par un volcanisme de type point chaud plus récent(Maillet et al., 1983; Cluzel et al., 2001; Schellart et al., 2006).
  2. La ride résulterait d'une activité magmatique anorogénique en contexte distensif (Rigolot et al., 1988).

Modèle bathymétrique d’une partie de la ride des Loyauté

La Ride de Norfolk

La Grande-Terre qui émerge sur la terminaison nord de la ride de Norfolk est composée :

1) de noyaux composites assemblés pendant une  période de convergence allant du Carbonifère supérieur au Crétacé inférieur (cycle ante-sénonien, 300 - 100 Ma).

2) d'unités mises en place à partir du Sénonien et avant le Miocène (cycle néo-calédonien, 100 - 24 Ma) dans lesquelles il faut distinguer :

3) des formations marines et continentales du cycle post-obduction miocène à actuel.

Références bibliographiques

Adams C.J., Cluzel D., Griffin W.L., 2009, Detrital-zircon ages and geochemistry of sedimentary rocks in basement Mesozoic terranes and their cover rocks in New Caledonia, and provenances at the Eastern Gondwanaland margin. Australian Journal of Earth Sciences 56, (1023–1047).

Ali J.R., Aitchison J.C., 2000, Significance of palaeomagnetic data from the oceanic Poya Terrane, New Caledonia, for SW Pacific tectonic models. Earth and Planetary Science Letters. 177, 3-4, 153-161.

Aitchison J.C., Clarke G.L., Meffre S., Cluzel D., 1995, Eocene arc-continent collision in New Caledonia and implications for regional Southwest Pacific tectonic evolution. Geology v. 23, 2, 161-164.

Aronson J.L., Tilton G.R., Naeser C., 1970, Probable Precambrian detrital zone zircons in New Caledonia. Eos, Transactions, American Geophysical Union. 51; 4, 434.

Avias, J., 1967, Overthrust structure of the main ultrabasic New Caledonian massives. Tectonophysics 4, 531-541.

Baldwin S.L., Rawling T., Fitzgerald P.G., 2007, Thermochronology of the New Caledonian high pressure terrane-Implications for the middle Tertiary plate boundary process in the SW Pacific. Geological Society of America Special Paper 419, 117-134.

Ballance P.F, Spörli K.B., 1979, Northland Allochton. Journal of the Royal Society of the New Zealand 9 : 259-275.

Baubron J.C., Guillon J.H., Recy J., 1976, Géochronologie par la méthode K-Ar du substract volcanique de l'île Maré, archipel des Loyauté (Sud-Ouest Pacifique). Bull. BRGM Fr., sect. 4, n° 3, 165-175.

Bernardel, G., Carson L., Meffre S., Symonds P., Mauffret A., 2003, Geological and morphological framework of the Norfolk Ridge to Three Kings Ridge region: the FAUST-2 survey area. Geoscience Australia Record, 2002/08, 1-75.

Black P.M., 1995, High-Si rhyolites and shoshonitic volcanics; a Late Cretaceous bimodal association, Noumea Basin, New Caledonia. In: Proceedings of the 1995 PACRIM congress; Exploring the rim. Publication Séries -Australasian Institute of Mineralogy.

Blake M.C. Jr., Brothers R.N., Lanphere M.A., 1977, Radiometric ages of blueschists in New Caledonia. In: International symposium on geodynamics in South-West Pacific. 279-281.

Cabioch G., Correge T., Turpin L., Castellaro C., Recy J., 1999, Development patterns of fringing and barrier reefs in New Caledonia (southwest Pacific). Oceanologica acta, vol. 22, 6, 567-578.

Cabioch G., Montaggioni L., Thouveny N., Frank N., Sato T., Chazottes V., Dalamasso H., Payri C., Pichon M., Semah AM., 2008, The chronology and structure of the western New Caledonian barrier reef tracts. Palaeogeography, doi: 10.1016/j.palaeo.2008.07.014.

Campbell, H.J., Grant-Mackie, J.A., Paris, J.P., 1985. Geology of the Moindou-Téremba area, New Caledonia. Stratigraphy and structure of the Téremba Group (Permian -Lower Triassic) and Baie de St Vincent Group (Upper Triassic -Lower Jurassic). Géologie de la France, Paris, Bureau des Recherches Géologiques et Minières, 1: 19 -36.

Cameron W.E., McCulloch M.T., Walker D.A., 1983, Boninite petrogenesis; chemical and Nd-Sr isotopic constraints. Earth and Planetary Science Letters. 65; 1, 75-89.

Chardon D., Chevillotte V., 2006, Morphotectonic evolution of the New Caledonia ridge (Pacific Southwest) from post-obduction tectonosedimentary record. Tectonophysics, 420, 473-491.

Chardon D., Austin J.A., Cabioch G., Pelletier B., Saustrup S., Sage F., 2008, Neogene history of the northeastern New Caledonia continental margin from multichannel reflection seismic profiles. C. R. Geoscience, 340, 68-73.

Chevillotte V., Douillet P., Cabioch G., Lafoy Y., Lagabrielle Y., Maurizot P., 2005, Evolution géomorphologique de l'avant-pays du Sud-Ouest de la Nouvelle-Calédonie durant les derniers cycles glaciaires. C R Géoscience 337, 695-701.

Chevillotte V, Chardon D., Beauvais A., Maurizot P., Colin F., 2006, Long-term tropical morphogenesis of New Caledonia (Southwest Pacific): Importance of positive epeirogeny and climate change. Geomorphology 81, 361-375.

Clarke G.L., Aitchison J.C., Cluzel D., 1997, Eclogites and blueschists of the Pam Peninsula, NE New Caledonia; a reappraisal. Journal of Petrology. 38; 7, 843-876.

Cluzel, D., Aitchison, J., Clarke, G., Meffre, S., Picard, C., 1994, Point de vue sur l'évolution tectonique et géodynamique de la Nouvelle Calédonie (Pacifique, France).  C. R. Acad. Sci. Paris, 319: 683 -690.

Cluzel D., 1995, Dénudation tectonique du complexe à noyau métamorphique de haute pression d'âge tertiaire (Nord de la Nouvelle-Calédonie, Pacifique, France). Données cinématiques. C. R. Acad. Sci. Paris, t. 321, série II a, 57 à 64.

Cluzel D., Clarke G., Aitchison J., 1995, Northern New Caledonia high-pressure metamorphic core complex; from continental subduction to extensional exhumation, In: Proceedings of the 1995 PACRIM congress; Exploring the rim. Publication Series -Australasian Institute of Mine.

Cluzel D., 1996, Affinités intra-océaniques des métavolcanites de l'unité de la Boghen (ex-"ante-Permien" de Nouvelle-Calédonie, Pacifique sud-ouest); conséquences paléogéographiques. Comptes Rendus de l'Académie des Sciences, Série II. Sciences de la Terre et des Planètes. 323; 8, 657-664.

Cluzel D., 1998, Le "Flysch post-obduction" de Népoui, un bassin transporté? Conséquences sur l'âge et les modalités de l'obduction tertiaire en Nouvelle-Calédonie (Pacifique sud-ouest). Comptes Rendus de l'Académie des Sciences, Série II. Sciences de la Terre et des Planetes. 327; 6, 419-424.

Cluzel D., Chiron D., Courme M.D., 1998, Discordance de l'Eocène supérieur et évènements pré-obduction en Nouvelle-Calédonie. Comptes Rendus de l'Académie des Sciences, Série II. Sciences de la Terre et des Planètes. 327; 7, 485-491.

Cluzel D., Aitchison J.C., Picard C., 2001, Tectonic accretion and underplating of mafic terranes in the Late Eocene intraoceanic fore-arc of New Caledonia (Southwest Pacific) : geodynamic implications. Tectonophysics, 340, 23-59.

Cluzel D., Meffre S., 2002, L'unité de la Boghen (Nouvelle-Calédonie, Pacifique sud-ouest) : un complexe d'accrétion jurassique. Données radiochronologiques préliminaires U-Pb sur les zircons détritiques. C. R. Géoscience, 334, 867-874.

Cluzel D., Bosch D., Paquette J.L., Lemennicier Y., Montjoie P., Ménot R.P., 2005, Late Oligocene post-obduction granitoids of New Caledonia : A case for reactivated subduction and slab break-off. The Island Arc, 14, 254-271.

Cluzel D., Meffre S., Maurizot P, Crawford A.J., 2006, Earliest Eocene (53 Ma) convergence in the Southwest Pacific; evidence from preobduction dikes in the ophiolite of New Caledonia. Terra Nova. Doi: 10.1111./j.1365-3121.2006.00704.x.

Collot J., Herzer R. H., Lafoy Y., Géli L., 2009, Mesozoic history of the Fairway -Aotea Basin: implications regarding the early stages of Gondwana fragmentation. Geochemistry Geophysics Geosystems. In press.

Collot J., Géli L., Lafoy Y., Vially R., Cluzel D., Klingelhöefer D., Nouzé H, 2008, Tectonic history of northern New Caledonia Basin from deep offshore seismic reflection: Relation to late Eocene obduction in New Caledonia, southwest Pacific. Tectonics, 27(TC6006), doi:10.1029/2008TC02263.

Collot J. Y., Malahoff A., Recy J., Latham G., Missegue F., 1987, Overthrust emplacement of New Caledonia ophiolite: geophysical evidence. Tectonics, 6(3), 215-232.

Collot J. Y., Greene H. G., Stokking L., 1992, Site 831. Proceedings of the Ocean Drilling Program, Scientific Results.

Coudray J., 1976, Recherches sur le Néogene et le Quaternaire marins de la Nouvelle-Calédonie; contribution de l'étude sédimentologique à la connaissance de l'histoire Géologique post-éocene. In: Expédition française sur les récifs coralliens de la Nouvelle-Calédonie; volume Huitième. 5-275. 1976. Thèse Doct. D'Etat, Montpellier.

Dubois J., Launay J., Récy J., 1974, Uplift movements in New Caledonia-Loyalty Islands area and their plate tectonics interpretation. Tectonophysics. 24; 1-2, 133-150.

Dubois J., Deplus C., Diament M., Daniel J., Collot J.Y., 1988, Subduction of the Bougainville seamount (Vanuatu); mechanical and geodynamic implications. Tectonophysics 149, 111-119.

Fitzherbert J.A., Clarke G.L., Powell R., 2005, Preferential retrogression of high-P metasediments and the preservation of blueschist to eclogite facies metabasite during exhumation, Diahot terrane, NE New Caledonia. Lithos 83, 67-96.

Frank N., Turpin L., Cabioch G., Blamart D., Tressens-Fedou M., Colin C., Jean-Baptiste P., 2006, Open system U-series ages of corals from a subsiding reef in New Caledonia: Implications for sea level changes, and subsidence rate. Earth and Planetary Science Letters 249, 274-289.

Gaina C., Muller D.R., Royer J., Stock J., Hardebeck J., Symonds P., 1998, The tectonic history of the Tasman Sea: a puzzle with 13 pieces. J. Geophys. Res. 103, 12413-12433.

Genna A. Maurizot P., Lafoy Y., Augé T., 2005, Contrôle karstique de minéralisations nickélifères de Nouvelle-Calédonie. C. R. Géoscience. Paris, 337, 367 -374.

Ghent E.D., Roddick J.C., Black P.M., 1994, 40Ar/ 39Ar dating of white micas from the epidote to the omphacite zones, northern New Caledonia; tectonic implications. Canadian Journal of Earth Sciences. 31; 6, 995-1001.

Gonord H., 1977, Recherches sur la géologie de la Nouvelle-Calédonie; sa place dans l'ensemble structural du Pacifique sud-ouest. Thèse de Doctorat. Univ. des Sciences et Techniques du Languedoc. Languedoc, France: 310.

Grant-Mackie J.A., Aita Y., Balme B.E., Campbell H.J., Challinor A.B., McFarlan D.A.B., Molnar R.E., Stevens G.R., Thulborn R.A., 2000, Jurassic palaeobiogeography of Australasia. Memoir of the Association of Australasia Paleontologists 23, 311 -353. In Palaeobiogeography of Australasian faunas and floras. Ed. Wrights A.J., Young G.C., Talent J.A., Laurie J.R.

Hayes D. E., Ringis J., 1973, Seafloor Spreading in the Tasman Sea. Nature (London), 244(5408), 454-458.

Herzer R. H., Barker D., Roest W., Mortimer N., 2009, Seafloor spreading in the tertiary backarc basins north of New Zealand - New Results, paper presented at New Zealand Geophysical Society Joint Annual Conference, Geological Society of NZ Miscellaneous Publication, Oamaru, 23-27 Nov 2009.

Hollis C.J., Dickens G.R., Field B.D., Jones C.M., Strong C.P., 2005, The Paleocene -Eocene transition at Mead Stream, New Zealand : a southern Pacific record of early Cenozoic global change. Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology 215, 313-343.

Jongsma D., Mutter J. C., 1978, Non-axial breaching of a rift valley: evidence from the Lord Howe Rise and the southeastern Australian margin. Earth and Planetary Science Letters, 39, 226-234.

Klingelhoefer F., Lafoy Y., Collot J., Cosquer E., Géli L., Nouzé H., Vially R., 2007, Crustal structure of the basin and ridge system west of New Caledonia (southwest Pacific) from wide-angle and reflection seismic data. Journal of Geophysical Research, 112.

Kroenke L. W., Eade J. V., 1982, Geomorphology, Structure and Geochemestry of North Fiji Basin Triple Junction. AAPG Bulletin-American Association of Petroleum Geologists, 66(7), 974-974.

Lafoy Y., Brodien I., Vially R., Exon N.F., 2005, Structure of the basin and ridge system west of New Caledonia (Southwest Pacific) - A synthesis. Marine Geophysical Researches. 1-13.

Lagabrielle Y., Maurizot P., Lafoy Y., Cabioch G., Pelletier B., Régnier M., Wabete I., Calmant S., 2005, Post-Eocene extensional tectonics in Southern New Caledonia (SW Pacific): Insights from onshore fault analysis and offshore seismic data. Tectonophysics, Vol. 403, Issues 1-4, 1-28.

Malahoff A., Larue B., 1979, Origin of the geoidal high in the south-west Pacific, in IUGG General Assembly, edited, IASA Symposium Canberra.

Malahoff A., Feden R. H., Fleming H. S., 1982, Magnetic anomalies and tectonic fabric of marginal basins north of New Zealand. Journal of Geophysical Research -Solid Earth, 87(5), 4109-4125.

Maillet P., Monzier M., Selo M., Storzer D., 1983, The D'Entrecasteaux Zone (Southwest Pacific); a petrological and geochronological reappraisal. Marine Geology. 53; 3, 179-197.

Maurizot P., Eberlé J.M., Habault C., Tessarolo C., 1989, Carte géol. Territoires d'Outre-Mer, Nouvelle-Calédonie (1/ 50000), feuille Pam-Ouégoa, 2e édition, B.R.G.M. Notice explicative par Maurizot P., Eberlé J.M., Habault C., Tessarolo C., 81 .

Maurizot P., Lafoy Y., 2003, Notice explicative, Carte géol. Nouvelle-Calédonie (1 / 50 000), feuille Maré, Îles Loyauté. Nouméa : Service des Mines et de l'Energie, Bureau de Recherches Géologiques et Minières. Carte géologique par P. Maurizot et al. (2003).

McDougall I., Embleton B. J. J., Stone D. B., 1981, Origin and evolution of Lord Howe Island, Southwest Pacific. Journal of the Geological Society of Australia, 28, 155-176.

Meffre S., 1995, The developpement of arc-related ophiolites and sedimentary sequences in New Caledonia, PhD Thesis Univ. of Sydney, 236.

Meffre S., Aitchison J.C., Crawford A.J., 1996. Geochemical stratigraphy of boninites and tholeiites from the Permo-Triassic Koh Ophiolite, New Caledonia. Tectonics, 15: 67 -83.

Missègue F., Collot J. Y., 1987, Etude géophysique du plateau des Chesterfield (Pacifique Sud-Ouest)-Résultat préliminaires de la campagne ZOE 200 du N/O Coriolis. Comptes Rendus de l'Académie des Sciences, Série 2, 279-283.

Moore P.R., 1988, Stratigraphy, composition, and environment of deposition of the Whangai Formation and associated Late Cretaceous-Paleocene rocks, eastern North Island, New Zealand. N.Z. Geol. Surv. Bull., 100, 1-82.

Mortimer H., 1998, Basement geology from the Three King Ridge to West Norfolk Ridge, SW pacific ocean: evidence from petrology, geochemistry and isotopic dating. Marine Geology, 148, 135-162.

Mortimer N., Herzer R.H., Gans P.B., Laporte-Magoni C., Calvert A.T., Bosch D., 2007, Oligocene-Miocene tectonic evolution of the South Fiji Basin and Northland Plateau, SW Pacific Ocean: evidence from petrology and dating of dredged rocks. Marine Geology 237:1-24.

Moutte J., 1982, Chromite deposits of the Tiebaghi ultramafic massif, New Caledonia. Economic Geology and the Bulletin of the Society of Economic Geologists. 77; 3.

Nicholson K.N., Picard C., Black P.M., 2000, A comparative study of Late Cretaceous ophiolitic basalts from New Zealand and New Caledonia : implications for the tectonic evolution of the SW Pacific. Tectonophysics 327, 157-171.

Orloff O., Gonord H., 1968, Note préliminaire sur un nouveau complexe sédimentaire continental situé sur les massifs du Goa N'Doro et de Kadjitra (région cotières à l'est de la Nouvelle-Calédonie), définition de la formation et conséquences de cette découverte sur l'âge des fractures. Comptes Rendus Hebdomadaires des Séances de l'Académie des Sciences, Série D: Sciences Naturelles. 267; 1, 5-8.

Paris J.P., 1981, Géologie de la Nouvelle-Calédonie, Un essai de synthèse, Mémoires du B.R.G.M. N°113, 279, 2 cartes HT.

Pelletier B., Lafoy Y., Missègue F., 1993, Morphostructure and magnetic fabric of the northwestern North Fiji Basin. Geophysical Research Letters, 20, 1151-1154.

Pelletier B., Auzende J.M, 1996, Geometry and structure of the Vitiaz trench lineament (SW Pacific). Marine Geophys. Res., 18, 305-335.

Pelletier B., 2006, Geology of the New Caledonia region and its implications for the study of the New Caledonian biodiversity. In Compendium of marines species from New Caledonia, (C. Payri and B. Richer de Forges Edts), Forum BIOdiversité des Ecosystèmes Coralliens, 30 octobre -4 novembre 2006, Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Doc. Sci. Tech. IRD, II 7, Octobre 2006, 17-30.

Prinzhofer A., Nicolas A., Cassard D., Moutte J., Leblanc M., Paris J.P., Rabinovitch M., 1980, Structures in the New Caledonia peridotites-gabbros; implications for oceanic mantle and crust. Tectonophysics. 69; 1-2, 85-112.

Rawling T.J., 1998, Oscillating orogenesis and exhumation of high-pressure rocks in New Caledonia, SW Pacific. Phd, Monash University, Department of Earth Sciences, Melbourne, Australia.

Rigolot P., 1988. Prolongement méridional des grandes structures de Nouvelle-Calédonie et découvertes des monts sous-marins interprétés comme un jalon dans un alignement de hot spot. C.R. Acad. Sci. Paris 307, II, 965-972.

Routhier P., 1953, Etude géologique du versant occidental de la Nouvelle-Calédonie entre le col de Boghen et la pointe d'Arama. Mémoire de la Société Géologique de France n° 67, tome XXXII, fasc. 1-3, feuilles 1 -34, 1-271.

Schellart W.P., Lister G.S., Toy V.G., 2006, A late Cretaceous and Cenozoic reconstruction of the southwest pacific region: tectonic controlled by subduction and slab rollback process. Earth Science Reviews, 76, 191-233.

Sdrolias M., Müller R.D., Gaina C., 2003, Tectonic evolution of the southwest Pacific using constraints from backarc basins. Geological Society of Australia Special Publication, 22: 343-359.

Sdrolias M., Müller R.D., Mauffret A., Bernardel G., 2004, Enigmatic formation of the Norfolk Basin, SW Pacific-A plume influence on back-arc extension. Geochemistry Geophysics Geosystems, Volume 5, Number 6, 1-28.

Sécher D., 1981, Les lherzolites ophiolitiques de Nouvelle-Calédonie et leur gisements de chromite, Déformation de la chromite. Thèse Institut des Sciences de la Nature de l'Université de Nantes.

Spandler C, Rubatto D., Hermann J., 2005, Late Cretaceous-Tertiary tectonics of the southwest Pacific: Insights from U-Pb sensitive, high-resolution ion microprobe (SHRIMP) dating of eclogite facies rocks from New Caledonia. Tectonics, Vol. 24, TC3003, doi:10.1029/2004TC001709, 1-16.

Tissot B., Noesmen A., 1958, Les bassins de Nouméa et de Bourail (Nouvelle-Calédonie). Revue de l'IFP, 539-569.

Whattam S.A., Malpas J., Ali J.R., Smith I. E. M., 2008, New SW Pacific tectonic model: Cyclical intraoceanic magmatic arc construction and near-coeval emplacement along the Australia-Pacific margin in the Cenozoic, Geochem. Geophys. Geosyst., 9, Q03021.

Glossaire

Aggradation : Phénomène du déplacement vers l'intérieur des terres de la sédimentation de la marge continentale consécutif à une montée du niveau marin

Asthénosphère : Niveau non rigide capable de fluer en supportant la lithosphère qui flotte sur lui.

Arc volcanique : Alignement généralement convexe de volcans situé au-dessus d'une zone de subduction. Le volcanisme, souvent andésitique, résulte de la fusion partielle de la plaque plongeante et des sédiments entraînés en profondeur.

Bassin marginal : ou bassin d'arrière arc de nature océanique ouvert entre un arc volcanique insulaire et le continent.

Bassin flexural d'avant pays : Bassin formé par enfoncement de la plaque chevauchée supportant le poids de la plaque chevauchante.

Boninite : Andésite très magnésienne à olivine et orthopyroxène résultant d'un fort taux de fusion partielle du manteau en contexte supra-subduction.

Collision : Convergence de deux masses continentales ou d'un arc volcanique et d'une masse continentale s'accompagnant de déformations très importantes.

Cumulats : Roche magmatique litée grenue (pyroxénite, gabbros) formée lors de la cristallisation fractionnée par accumulation gravitaire de cristaux denses automorphes (cumulus) cimentés par d'autres minéraux interstitiels (inter-cumulus).

Endoréïque : Bassin fermé n'ayant pas d'écoulement des eaux et d'exutoire vers une mer ouverte.

Eustatique : Résultant d'un changement d'ensemble du niveau de la mer (climat, expansion globale).

Expansion : Augmentation de la surface du fond des océans par apport de matériaux profonds au niveau de dorsale océaniques.

Exhumation : Processus par lequel des roches de profondeur affleurent à la surface, suite à l'érosion et/ou des mouvements tectoniques.

Flysch : Formation détritique terrigène composée d'un empilement de turbidites déposées dans une zone de convergence, au niveau de la fosse de subduction, et accrété dans le prisme d'accrétion au front de la plaque chevauchante.

Gondwana : Super-continent (incluant l'Australie) existant au Permo-Trias, morcelé par la suite.

Karstique : Ensemble des phénomènes dus à la dissolution  des roches par les eaux météoritiques et créant des cavités et des réseaux souterrains..

Lithosphère : Couche rigide, résistante à la déformation découpée en plaques mobiles.

Marge active : Région immergée de la bordure d'un continent faisant raccord avec les fonds océaniques ou la croûte océanique d'une plaque chevauchée s'enfonce par subduction sous la croûte continentale d'une plaque chevauchante.

Marge passive : Région immergée de la bordure d'un continent faisant raccord avec les fonds océaniques de la même plaque.

Obduction : Chevauchement d'une portion de croûte océanique (sous forme d'ophiolites) sur une zone de croûte continentale, soit l'inverse de la subduction.

OIB - Oceanic Island Basalts : îles océaniques ou monts sous-marins généralement alignés, dont la formation est attribuée à l'activité d'un point chaud fixe à la base du manteau terrestre.

Olistolithe : Bloc de taille métrique à kilométrique dans un olistostrome.

Olistostrome : Accumulation chaotique de terrains (olistolithes) au front d'un prisme d'accrétion par suite de glissements gravitaires.

Ophiolites : Ensembles de roches magmatiques stratifiées ultrabasiques (péridotites) et basiques (cumulats gabbroïques, basaltes) correspondant à d'anciennes portions de manteau et de croûte océanique charriés sur de la croûte continentale.

Point chaud : Zone de formation de magma située au sein du manteau à partir de laquelle s'élève un panache se traduisant à la surface de la terre par des manifestations volcaniques. Les points chauds peu mobiles mais de longue durée laissent leur empreinte au droit de la plaque sus-jacente sous forme d'alignements matérialisant le vecteur de déplacement de celle-ci.

Prisme d'accrétion : Accumulation d'écailles tectoniques au front d'une plaque chevauchante, au point de convergence au niveau de la fosse de subduction.

Prograde : S'applique au métamorphisme lorsque la transformation correspond à une augmentation de pression et température.

Rétrograde : Antonyme de prograde.

Rhodolite : Encroutements concentriques plus ou moins sphériques d'algue rouge (rhodophycée) autour d'un noyau détritique.

Rift : Fossé d'effondrement limité par des bords surélevés en milieu continental associé à une activité volcanique forte, pouvant évoluer en ouverture océanique avec dorsale.

Subduction : Plongement d'une portion de lithosphère océanique sous une autre lithosphère, continentale ou océanique, au niveau d'une fosse océanique, le plan de subduction étant surmonté par un arc volcanique.

Turbidites : Couche de sédiments déposée en une seule fois par un courant de turbidité avec une organisation séquentielle typique.

Voussure avant-arc : Déformation convexe à grande longueur d'onde de la plaque chevauchée induite par le poids de la plaque chevauchante.

Wildflysch : Flysch chaotique à blocs et olistolithes.

Zone de convergence : Les plaques composants la lithosphère sont animées de mouvements relatifs de trois types. Les mouvements de divergence traduisent un éloignement de deux plaques l'une par rapport à l'autre formant un rift puis une dorsale océanique. Les mouvements de convergence traduisent le rapprochement des deux plaques avec subduction et formation d'un arc volcanique. Le contact peut se faire enfin par simple coulissage.