IPOD

Le projet "Investigating Post Obduction Deposits" (IPOD), conduit par le SGNC, est une campagne côtière qui s'effectuera à bord du N/O l'ALIS en 2012. Cette campagne vise à étudier les dépôts post-obduction sur la pente continentale occidentale de la Grande-Terre et leur relation avec les mouvements verticaux induits par les réajustements isostasiques.

Cette campagne cible une zone charnière de la marge ouest calédonienne très peu investiguée. Elle permettra de faire le lien entre les dépôts observés à terre et au niveau du bassin profond de Nouvelle-Calédonie.

Le choix de la zone d’étude au large de Népoui a été guidé par le fait que cette région est la seule zone de la côte ouest où affleurent des dépôts post-obduction. Ceci laisse supposer que cette zone a subi la plus forte surrection -relative- de la partie ouest de l'île.  

Objectifs

- Déterminer l’âge et l’amplitude des mouvements verticaux associés au rebond isostasique post-obduction

- Tester l'hypothèse selon laquelle ces mouvements verticaux sont responsables d’un grand glissement ayant remodelé la morphologie de la marge sur une distance latérale de 100 km

Méthodes

 - Acquérir 1200 km de profils sismiques réflexion parallèles à la marge et le long des interfluves (cf. figure ci-dessous), à l'aide du matériel sismique du laboratoire GéoAzur

 - Effectuer des dragages sur les escarpements les plus abruptes pour connaître la nature des sédiments imagés en sismique (dragues fabriquées par l'IRD-Nouméa)

Equipe embarquante

J. Collot (SGNC), P. Rouillard (SGNC), P. Maurizot (BRGM), Guy Cabioch (IRD), Dominique Cluzel (UNC), Martin Patriat (IFREMER)