Le littoral

NP21
Plage de Nesson à Houaïlou, 2018.
 

Par sa situation dans le Pacifique Sud-Ouest, la Nouvelle-Calédonie est particulièrement exposée aux effets littoraux du changement climatique, des événements extrêmes et des séismes : érosion et recul du trait de côte, houle, submersion marine et tsunamis.

Depuis le 1er  janvier 2014, la compétence en matière de sécurité civile est dévolue à la Nouvelle-Calédonie. Dans son avis du 31 octobre 2017, le Conseil d’État précise en particulier que la prévention des risques incombe à ce titre à la Nouvelle-Calédonie. 
C’est dans ce cadre que le service géologique de la Nouvelle-Calédonie (SGNC) de la DIMENC a mis en place, dès 2013, l’Observatoire du Littoral de Nouvelle-Calédonie (OBLIC).

Le SGNC a également développé, en collaboration avec le BRGM, la thématique « littoral », en réalisant des études techniques et scientifiques ayant pour objectif d’apporter aux collectivités une expertise en termes de problématique et risques littoraux.

EtudeLittoralSGNC

Les études menées par le SGNC et le BRGM

Le SGNC bénéficie de la collaboration de l’Unité Risques côtiers et Changement climatique du BRGM qui assure un appui scientifique et technique au service.